Un avis sur Dropfleet Commander

Avatar de l’utilisateur
Nod
Messages : 656
Inscription : 13 sept. 2015, 19:50

Un avis sur Dropfleet Commander

Message par Nod » 26 mars 2017, 20:12

Salutations messieurs,

je me suis rendu compte que cela faisait des mois que je ne m'étais pas abandonné à l'une de mes petites manies insolentes qui consiste à donner mon avis sur tout et sur rien, dans un esprit d'une franche partialité, voir une mauvaise foi consommée, non pas forcément pour gratuitement dire un mal propre à vous arracher quelques sourires facétieux, mais également pour permettre de réfléchir ensemble à un thème donné.

Bon, quand je parle de terme donné, j'entends surtout sur un sujet commun, c'est à dire le jeu de figurine, sinon, je ne posterais pas ici. En fait, je ne posterais nul part car j'ai horreur du débat. Accepter le débat, pour moi, sous entends que je pourrais accepter la contradiction, voir même, dans les plus extrême limite de l'abandon, subodorer que je puisse avoir tord. Ce qui est, vous en conviendrez, intolérable.

Du coup, je vais monologuer, seul moyen de réussir à mener à terme ma pensée sans être contredit par qui que ce soit. En fait, par Freddy, Tristan ayant l'incroyable amitié de me laisser finir de pérorer jusqu'au point où je je parviens à me saouler moi même... Merci pour ce comportement finalement très confucianiste. Cool, mec !

Pourquoi j'évoque ces deux piliers de la figurine terra-ludienne me demanderez vous avec justesse et pertinence qui font de vous ce public de qualité à qui j'aime m'adresser ?

Parce que mon sujet d'aujourd'hui sera Dropfleet Commander.

Avant d'en parler directement, je tiens à faire une petite précision car je trouve que mon introduction n'était pas encore assez longue.
Oui, je souffre d'un dysfonctionnement neurologique qui m’empêche de faire court.

Avant toute chose, donc, je tiens à affirmer que je ne cherche pas à être objectif. Déjà parce qu'en général je m'y refuse. Être objectif c'est considérer les faits comme des objets, attitude que je trouve assez étrange, pour ne pas dire malsaine, surtout si l'on l'applique à une expérience humaine. Peut-on réellement être objectif concernant un vécu, une impression, une émotion ? Je dirais que non seulement la réponse est non mais que en plus, si quelqu'un y parvenait, je le qualifierais sans honte de sociopathe.
Mais si je ne peux pas me montrer objectif, je peux, du moins, me montrer honnête. Ainsi je peux parler d'éléments qui ne servent pas mon propos, bien, qu'au moment où j'écris, je ne sais pas encore quel sera le dit propos final.

Ces belles considérations étant posées, on peut attaquer le vif du sujet :

Dropfleet commander.

Replaçons l'objet dans son contexte.
Plaçons d'abord le contexte.

A Terra Ludis nous disposons d'un noyaux durs d’irréductibles gaulois qui refusent le progrès du mmorpg lobotomisant au profit de jeux confidentiels édités par des étrangers pas connus, à savoir Hawk Wargames. Je ne nommerais aucun nom, mais ils sont trois et tous beaux, bien qu'aux goûts ludiques discutables.
Après avoir fait la promotion d'un jeu mort vivant nommé Dropzoner Commander, les voici à nouveau à la charge avec Dropfleet, le même jeu mais dans l'espace.
Par amitié, et parce qu'ils sont capables de passer plus de 10 mn dans la même pièce que moi sans me prendre pour une épouse de salafiste infidèle, je me suis dis qu'il serait courtois de m’intéresser à leur passe temps morbide, et d'accepter une démo du, dixit le vétéran de toutes les guerres sur table, « le meilleur jeu du monde de la mort qui tue sans résurrection possible même après béatification ».

Il faut toutefois savoir que j'ai déjà pratiqué par deux fois le jeu spatial, plus précisément le jeu de figurines où l'on joue des gros vaisseaux qui semblent n'avoir que pour seule fonction que de s'entre détruire pour la conquête d'un espace tellement vaste qu'il en devient une ressource sans valeur, en tous cas pas assez pour justifier de telles batailles.
Mais bon imaginons, soyons tolérants.
J'ai donc pratiqué par le passé l'éphémère Battlefleet Gothic de Gmes Workshop et Firestorm Armada de Spartan games , des jeux tellement proches dans leur conception et leurs règles qu'ils ont fini au même endroit, aux chiottes de ma pensée (un endroit extrêmement vaste).
C'était globalement pas bon, lourdingue, pataud et, disons le tout net, redoutablement ennuyeux.

Du coup j'envisageais avec un certain effroi l'arrivé d'un nouveau jeu de combat spatial.
Nous nous sommes donc réunis vendredi dernier à terra Ludi pour cet exercice périlleux, avec Tristan et Freddy.
Vous pourriez, bien entendu vous étonner de l'utilisation de prénoms aussi baroques dans mon exposé, mais pour des raisons que vous comprendrez facilement, j'ai changé les noms des protagonistes pour éviter que leur vie sociale, une fois ce texte publié, ne ressemble que trop fidèlement à celle de la sus présentée épouse de salafiste.

Freddy m'avait constitué une force d'humain face aux redoutable cyborg de Tristan et nous voilà parti.

Alors qu'est-ce que Dropfleet Commander ?

C'est un spin off de Dropzone commander, un jeu de figurine relatant les conflits entre de nombreuses factions dans un futur lointain et relativement hostile.
On va retrouver les éternels humains de base, les cyborg (on va dire humain nouvelle génération), les méchants zerg/alien/tyranides à l'appétit exagéré et une quatrièmement race de petits gris super technologiques. Je les appellerais, pour plus de facilité les humains, les robots, les zergs et les représentant psychédéliques des laboratoires ophtalmologiques et je le ferais avec autant de facilité que je ne parlerais pas de ces derniers.

Alors que Dropzone se passait sur terre, Dropfleet se passe dans l'espace, mais pas trop lointain, car tout se joue autour de planète à conquérir. Ce qui semble relativement logique.

Je ne m'étendrais pas trop sur le fluff tant ce dernier est nébuleux et redondant. Prenez n'importe quel série/bouquin/film/scénar de jdr pas inspiré le plus générique possible, rajoutez un peu de games workshop, passez le tout dans un mixer et vous obtiendrez le back de ce jeu.
Bref, ce dernier est un prétexte à voir des gugus se taper dessus joyeusement.
Et dites vous, fan de ce jeu, que je suis super sympa parce que si je devais déballer ici le fond de ma pensée sur le bâclage colossal de l'histoire qui habille le coté ludique, je serais bien plus cruel.
Bref, au delà de la boue c'est surtout très très quelconque.

Mais on ne m'a pas invité à un débat sur le renouveau de la SF en milieu humide (donc britannique) mais pour jouer.
Et du coup, je vais baser mes commentaires sur trois éléments que je juge important dans un jeu de figurine : l'élégance du produit (le hobby), la cohérence des règles et le fun du jeu.
Et oui, lecteurs abasourdis par deux pages de commentaires indigents, mon analyse commence à peine.

C'est assez difficile de se faire un avis sur les figurines. Déjà parce que c'est très subjectif. On a tous des goûts différents et ce qui peut exalter l'imaginaire chez les uns laissera d'autres froid comme un irlandais expatrié licenciant un allemand tripoteur (la référence, je l'avoue est difficile à comprendre).
Et du coup, je dois bien me rendre à l'évidence que j'ai deux avis sur les figurines du jeu, toutes deux aussi éloignées qu'un surfeur suisse peut l'être d'un stromatolite.

Honnêtement les figurines sont détaillées, bien gravées, et une fois peinte, elles ont de la gueule. Mais je les trouves froides et assez banales. Là où Spartan avait su développer une gamme très originale et inspirée, mais à la finition discutable, là on a un bon produit, mais sans âme. Il faut dire que les créateurs de ces vaisseaux semblent avoir embauché des architectes roumain de la grande période Ceaușescu. C'est mal foutu, ça part dans tous les sens et on se demande vraiment comment les soudeurs ont pu réussir l'exploit d'attacher entre elles des parties si énormes avec des joins si minuscules. Il semble que le premier soucis des concepteurs graphiques étaient de se demander comment on pouvait éditer des figurines les plus improbables à monter et surtout comment on pourrait capturer le plus de poussière possibles avec toutes les surfaces présentées.
Le coté ultra baroque des vaisseaux rappeller un peu Battlfleet Gothic, mais dans ce dernier jeu, au moins cela correspondait à une patter artistique déjà utilisée depuis très longtemps.
Là c'est juste Andy Chamber qui s'est rappelé de sa période 40k et qui a pondu aléatoirement un truc pas crédible.
C'est … pas beau...

De plus, mais ce n'est pas propre à Dropfleet, c'est super chiant à déplacer. Comme tous els jeux spatiaux les vaisseaux sont monté sur des tiges. On sait tous ce qui arrivent à ce genre de figurines. La tige va finir par casser, de préférence juste sous le corps du vaisseau histoire de rendre quasi impossible sa réparation.

On arrive là à la description du socle. Car ce dernier est assez complexe, avec un système de roue à faire coulisser pour afficher les valeurs importantes pour le jeu.
Du coup, vous passez pas mal de temps à prendre votre figurine, à essayer avec vos gros doigts de changer la position de la roue, qui grippe toujours, puis à remettre la figurine là où vous pensiez vaguement où elle se trouvait, dans la direction où elle devait pointer.
En définitive, il ne vaut mieux pas être un joueur pointilleux sur la palce des figurines, car comme vous allez devoir faire cet exercice à peut près toutes les 30 secondes, les maniaques vont souffrir quelque peu.

Au final on a quoi ? Des figurines pas terrible, qui ne font pas vraiment rêver, avec un système d'affichage lourdingue et peu visible. Mais en dehors de tout cela, c'est du beau matos, bien travaillé. On sent que les auteurs n'ont pas voulus e moquer du monde, c'est juste qu'ils se sont trompé dans leurs choix. Pour résumer il ont raté leurs figurine, mais avec talent.

Passons aux règles maintenant.

Premier TRES gros point noir, c'est le livret de règle. Il est en format A4 (peut être un peu plus étoit) comme tous les livres de ce genre, mais la tranche ne se trouve pas sur la longueur mais sur la largeur. Comme il est en couverture souple et bien … impossible à prendre en main. Pour le lire de façon confortable vous n'avez pas d'autres choix que de le lire à plat sur une table (ce quid evrait être la norme en vérité). Pas possible de le lire aux toilettes ou dans votre lit, c'est à dire les deux endroit les plus usuels pour consulter un livret de règle.

Passé ce premier contact désagréable, le livret est bien aéré, agréable à lire, avec beaucoup de photos de figurines et quelques desseins illustrant le fluff. C'est laid, mais c'est coloré. Du coup, c'est assez agréable à lire.

Les règles sont bien présentées et sont accompagnées de pas mal d'exemples. Ca n'a l'air de rien, mais tous ceux qui ont lu des règles avec zéro exemple savent combien c'est difficile à comprendre, ou à défaut à ne pas sur interpréter.
Un petit soucis à noter est l'usage des encadrés de couleurs. Ils sont parfois utilisés pour des exemples, parfois pour des règles optionnelles, mais aussi pour des règles standards. Du coup, on se perd vite dans cette lecture.
Il est vrai que je ne lis pratiquement jamais les encadrés, habituellement attribués aux exceptions, et j'ai du plus d'une fois revenir en arrière pour trouver une règle que j'avais laissé passer. Mais ce n'est pas bien méchant non plus. Moins en tous cas que quelques coquilles, là encore, heureusement assez rares.
En fait, ce ne sont pas de vraies coquilles, c'est juste que c'est mal écrit ; il faut parfois revenir à deux ou trois lectures pour se rendre compte que la règle s'adresse à telle situation et non pas à une autre, pourtant évoquée dans la structure de la phrase.
Ceux qui ont joué à Warmachine comprendront ce que je veux dire, à savoir le syndrome abusif dit de « cette figurine ».
Ça, c'était la forme.

Le fond est bien plus intéressant et surtout plus agréable.
Les règles sont simples, laissent peu de place à l'interprétation et surtout ne multiplient pas à l'excès les cas particuliers. Tout tient, si on compresse un peu à une dizaine de pages tout au plus. C'est une chose que j'apprécie de plus en plus avec l'âge.
On dit souvent que les jeux simples visent un public jeune. Je crois que c'est l'inverse. J'aime bien infinity dans son corpus de règles, mais il faut avouer que pour un débutant il y a de quoi être sauvagement rebuté.

Pour éviter que cet article ne soit trop long, je ne vais pas m'étendre sur les règles et vais les présenter de façon synthétique.
C'est un jeu d'alternance et de pré mesure où chaque joueur va bouger et faire agir ses figurines par petits groupes.
On bouge difficilement car les navires tournent mal et ont une inertie importante, puis on tire. A la fin du tour, lorsque tous les vaisseaux ont bougé, ceux qui le peuvent rejoue en laçant leurs chasseurs, bombardier et troupes au sol.

Car le jeu a pour idée de base de simuler des combats visant à attaquer des planètes ou des stations spatiales, impliquant donc dans votre armada des vaisseaux de transport de troupe. Les points e victoire ne se trouvent que dans le contrôle de cadrans au sol. Ne jouer que des navires de guerre risque rapidement de vous conduire, certes à une supériorité militaire mais surtout à une défaite.
Ces points de victoire ne se marquent qu'au tour 4 et au dernier tour, ce qui vous permet d’étalonner un peu votre stratégie.

Mais une règle ne vaut que pour ce qu'elle est : un cadre contraignant et arbitraire. Ainsi présentées, les règles se valent plus ou moins toutes.
Voyons ce que ça donne en situation de jeu.

Et bien c'est pas mal. En tous cas si je le compare à ses prédécesseurs.
Il faut savoir que j'avais vraiment détesté Battlefleet et Firestorm. C'était lourdingue, mais lourdingue... les parties n'avançaient pas et se résumaient le plus souvent à qui ferait le plus de 6 sur ses tirs.
Honnêtement, rien ne change. Ça reste un jeu de dés et un jeu d'attrition. Tout se joue sur votre capacité à maintenir votre puissance de feu tout en diminuant celle de l'adversaire. Et dès que vous prenez un peu l'ascendant, c'est très difficile de remonter.
Mais trois points viennent contrebalancer ce phénomène :

Déjà, c'est rapide. Le jeu est relativement létal et vous ne passez pas quatre tours à rayer la peinture d'une coque de noix. Là les tirs font mal et envoient très vite les vaisseaux at patrès. Ainsi si vous concentrez un peu vos tirs, même le plus gros des châssis va prendre cher. D’ailleurs c'est l'autre particularité de ce jeu. Même les petits vaisseaux disposent d'un armement conséquent, parfois même exagéré comparé à celui des grosses structures. Mais cela implique qu'aucun vaisseaux n'est inutile. Le défaut ce que cela pousse au spam.
C'est comme à Warmachine (au moins V2), vos grosses pièces font peut être mal mais ne peuvent tirer que sur une ou deux cibles. Ainsi une escouade de 6 frégates a une survivabilité très supérieure à un gros vaisseau car il faudra plusieurs phases de tirs pour tous les dégommer. Et comme les gros vaisseaux n'ont pas un armement si énorme en comparaison ça peut rapidement tourner au drame.
A point égal, une nuée de frégates a beaucoup plus de chance de gagner face à un croiseur lourd.

Ensuite le jeu ne se joue pas sur la destruction de l'adversaire, mais sur le contrôle des zones au sol. Ainsi si vous inondez les villes de vos troupes vous n'avez pas besoin de détruire la flotte adverse. Alors, c'est un peu théorique, car si au 4eme tour vous n'avez plus de vaisseaux, vous laissez deux tours complets à votre adversaire pour faire ce qu'il veut, y compris nucléariser vos positions au sol.

Enfin le dernier point est la plus grande liberté laissée à la stratégie. Il faut savoir jouer ses formations, très peu contraignantes au demeurant, au bon moment et surtout savoir jouer sur une originalité du système qui est la signature des vaisseaux.
En gros, à ce jeu, les armes ont une portée infinie. Mais pour tirer sur un grain de poussière à l'autre bout de l'univers, encore faut il pouvoir le voir. Ainsi les portées ne sont pas déterminée par telle ou telle arme mais par votre capacité à repérer les vaisseaux adverses. Et il est très facile de se dissimuler. A une certaine distance vous ne pourrez plus vous cacher, mais ça vient assez tardivement.
Un jouer plus faible peut jouer sur sa discrétion pour retarder la puissance de feu adverse et plus jouer sur son positionnement.
Dans les faits, lors de la partie que nous avons jouée, mais également celles dont j'ai été le témoins, on arrive vers le tour 4 à un phénomène de nuage de mouche. Tous les vaisseaux vont se concentrer autour des objectifs et vont cesser de manœuvrer pour se concentrer su ces derniers.
On obtient vite des parties en deux phases à peu près égales : la manœuvre et le combat au corps à corps.

J'ai trouvé la partie fluide. On bougeait bien et il n'y a pas eu énormément de cas où les vaisseaux ne pouvaient pas agir à cause de leur inertie. Les combats furent violents et rapides. Ce n'est pas très compliqué à gérer entre un jet pour toucher et un jet d'armure.
Freddy m'incitait à jouer « comme il faut », mais je ne l'ai pas écouté. Ma tactique a pourtant réussit et du coup j'en ai conclue qu'il n'y avait pas « une » façon de jouer pour s'assurer du succès. Et ça, c'est une bonne nouvelle.
D'un autre coté, je reste conscient que c'était une partie d'initiation et que Tristan m'a laissé gagner. La première dose est toujours gratuite.
Mais c'était bien sympa.

Après il reste un point sur lequel je ne me suis pas exprimé ; c'est celui de l'équilibre des factions. Je ne suis pas assez calé à ce jeu pour délivrer un avis définitif, mais les joueurs plus aguerris sont peu optimistes.
Je ne me suis attaché qu'à étudier les profils des humains basiques. Et il est vrai que l'on constate rapidement qu'il y a d’étranges disparités au sein même de la même liste. Certaines figurines semblent très fortes, alors que d'autres ont un coût inexplicablement élevée pour moins de puissance que d'autres.
En jeu, j'ai eu l'impression que les vaisseaux des robots étaient plus forts que les miens. Certes ils sont plus chers, mais pas dans la même mesure.
JE prend un exemple aléatoire, mais qui montre ce que je veux dire. C'est un peu comme si une armée délite plus cher posait devant vous 10 vaisseaux 30% plus forts que les votre, et que vous, qui a accès à un éventail moins onéreux pouvait en poser 12. Vous êtes effectivement plus nombreux, mais votre adversaire reste plus fort, plus que vous n'êtes nombreux.
Après, pour les quicheurs il y a de quoi faire, car l’équilibre des forces est très relatives.
Pour ma part, il semble qu'il n'y ai vraiment mais alors vraiment aucun intérêts à prendre des grosses pièces qui seront rapidement mise en pièce par des nuées de petites boues sur armées.

Donc, comme souvent, c'est un jeu à jouer entre amis. Je pense qu'en tournois le jeu va vite tourner au spam de même listes avec certains profils qui n'arriveront jamais sur les tables.

Alors qu'en penser en définitive ?
Honnêtement, c'est un jeu plutôt chouette et bien pensé. Il est très agréable à jouer, mais sans doute entre amis. La recherche de la maximisation est trop facile pour jouer en compétition.
Ce qui pèche ce sont les figurines. Car en plus d'être bof, elles sont assez chères allant parfois jusqu'à 30€ pièce. Comptez 100€ pour une partie moyenne (1000 points).

En tant que jeu tout seul, je ne suis pas sur de le recommander. Des jeux comme Dead Man hands, Frostgrave ou, évidement DBA, sont bien moins chers et tout aussi sympa ; mais si vous voulez choisir un jeu dans l'espââââce, c'est assurément le meilleur du genre.

C'était tout.
Portez vous bien.

Mad Max
Messages : 803
Inscription : 08 févr. 2016, 13:52

Re: Un avis sur Dropfleet Commander

Message par Mad Max » 27 mars 2017, 08:18

Merci pour ton retour honnête phan^^.
Juste un point sur le prix pour un jeu de figurine avec beaucoup de pièce il reste abordables(comparé à warmachine ou games workshops). J'avais calculé en UCM tu peux t'en tirée à 150€ pour une armée de près de 1500pt( deux starter et un battelship).

Voilà encore merci pour cette article^^

Pi-r2
Messages : 114
Inscription : 08 févr. 2016, 20:49

Re: Un avis sur Dropfleet Commander

Message par Pi-r2 » 02 avr. 2017, 12:20

Excellent ! j'ai passé un bon moment à lire ton article très fun.
Pierre

Avatar de l’utilisateur
zeeromancer
Messages : 238
Inscription : 23 févr. 2016, 07:49
Localisation : Béziers le Désert de la Fig ...

Re: Un avis sur Dropfleet Commander

Message par zeeromancer » 12 avr. 2017, 21:34

... Voilà, j'ai enfin lu et relu cet énorme post, intro hélas bcp bcp trop longue avant d'en venir au sujet en lui même, et j'en connais un rayon puisqu'ailleurs on ne me lit plus, tellement j'ai les mêmes mauvaises habitudes (le syndrome de la branlette à éjaculation difficile ou même impossible, ce n'est pas péjoratif hein, c'est comme cela que je qualifie moi même mes posts de fond à rallonge, certains ici connaissent m'ayant hélas pratiqué sur le forum du feu GRILL et toujours actuellement sur celui de DzC/DfC France, bref).

Avant tout, grand merci pour ta peine, pour le temps que tu as consacré, à l'effort que tu as consenti, pour/à/++ ... et bla, pour rédiger ce post très complexe pour le moins, hi hi ^^... Non Phane, je ne suis pas ton ennemi, hi, hi (là au moins ça rime, meuh meuh).

Bon je vais faire vite sans rentrer trop les détails (c'est pourtant très tentant tellement ça sent la provoc parfois).

Je commence par la fin, déjà cet avis de jeu pas fait pour les tournois car ci et ça, tu oublies une chose, les parties de DropFleet (ainsi que Zone) sont construites à partir de scénarios divers et variés dont les conditions de victoires ne sont pas toujours les mêmes, pour DropFleet en plus il y a 3 ou 4 façons différentes de se déployer (la plupart du temps on ne dispose que d'1/3 de ses forces au tour 1, 2/3 au tour 2 et full au tour 3, ça change tout cette phase stratégique), il n'y a qu'en démo où l'on ne complique pas le déploiement.

Cette partie est très importante, 5 scénars différents aux déploiements non identiques choisis entre 10 ou 15 par l'orga dans le "tournament pack" officiel de Hawk, ne pas savoir quelle Faction on va affronter (certaines sont mieux ou pires dans chaque scénar), et ceci sur 5 parties, font déjà une belle partie de l'équilibre du jeu "à la Hawk".
Car on a beau spammer tant qu'on veut, ça peut payer 2 fois, mais pas 5 fois, donc pas de victoire finale d'envisageable, que des gens dont on s'est fait des ennemis car on fait chier le peuple ;) .

Il est sûr qu'actuellement, comme ce jeu est vaste et très jeune (c'est l'inverse de l'esprit d'escarmouche), il y a encore bcp de "réglages" à faire pour trouver un semblant d'équilibre acceptable, mais ranger directement ce jeu dans la catégories des jeux dit de "bières et bretzels" (expression favorite des US pour les jeux de détentes non adaptés aux tournois comme Frostgrave par ex.), c'est se fourvoyer, tromper, mettre 2 doigts dans l'oeil, et de suite, c'est faux tout simplement !

Comme je te le disais ailleurs hier, Hawk a déjà sorti 2 erratas dans un soucis de rééquilibrage (et de clarification, car tout le monde est d'accord que ce bouquin est plutot mal écrit avec pas mal de contradictions, mais après c'est une question de bon sens que comprendre même avant ces Clar.).

Bon, écrit là sans avoir pratiqué, on peut ne pas comprendre, avoir un doute, mais moi j'ai pratiqué (à mon humble niveau), fais des tournois (peu et petits, et DzC ok, mais c'est pareil, c'est l'esprit Hawk), bcp lu de rapports de tournois (des gros de 50/60 participants), vu plein de résultats à travers le monde, une liste tournoi n'a rien à voir avec une liste que l'on fait quand on va jouer UNE FOIS/SOIR avec son pote dont on connait la Faction, les figs en sa possession et les habitudes ...
Ce n'est pas pour rien que la dernière année où l'on a joué à DzC, j'ai insisté que nous jouions à chaque fois un scénar tiré au sort du tounament pack afin que personne ne fasse du sur mesure, il ne faut pas spécialiser sa liste, donc les méchants spams ne fonctionnent que rarement.
Et si connu par Hawk, immédiatement nerfé par un errata, on ne peut pas tout prévoir à l'avance, même s'il y a des trucs actuellement "super-spammable" à DfC, mais achètes les figs, et après demain tu n'en utiliseras plus que le quart, hé hé ...
Et j'en parle en connaissance de cause, j'ai acheté un spam de "motards" (en changeant exprès de Faction en plus juste avant mon 1er tournoi) à DzC, un truc over bourrin, je n'ai même pas eu le temps de tout monter et vlan, nerf, plus qu'un tier de nécessaire pour du juste "quand même bon" (allez au moins 60 euro fichu par la fenêtre, sans parler d'une Faction de plus à "nourrir" en euro ^^).

Il y a 3 semaines, tournois avec David Lewis (le créateur du jeu) de présent, même joueur ... Gros spam de 36 Frégates Shaltari qui écrasent le tournoi, PAN, 2 jours après errata avec double nerf de la Frégate Shaltari ...
Bon c'était un gros couac ce manque de discernement (oubli ?) pour l'équilibre futur, mais cette figs n'existait pas encore, le mec "indélicat" s'est quand même fait chier à convertir CORRECTEMENT 36 frégates avec du matos Hawk car sinon pas acceptées ...
Et l'orga tournoi avait décidé de pas appliquer les divers types de déploiements ... L'orga est maitre chez soi déplorait Dave ...

Bon bon j'entre trop dans le détail, je risque de faire plus long (et surtout ennuyeux ^^) que toi, je vais répondre vite fait dans le désordre à qques trucs !

- Andy Chambers n'a vraiment aucune influence sur l'esthétique des figs, elles ont déjà un style propre et caractéristique issue de DropZone, ni sur le Fluff non plus, ni sur la plupart des règles et pas du tout sur les conditions de victoires, il a été engagé comme conseiller/pote par David Lewis, le seul et unique responsable de tout, règles, fluff, look/gravure des figs (même la plus grosse partie de la peinture), Hawk c'est David Lewis, Dropzone et Dropfleet Commander c'est David Lewis, ça fait une 12zaine d'années qu'il bosse sur ces projets et ce n'est pas terminé, 3 autres Factions à venir et un supplément pour les 2 jeux chaque année (avec qques figs en plus, c'est les fans qui demandent, qques rares règles parfois aussi).
Evidemment il y a plusieurs niveaux de "playtesters" avec en 1er lieu un staff, puis des "élus" volontaires, les Talons (assez nombreux en fait, 100, 200 plutot), à travers le monde qui échangent en secret, et la communauté à travers les tournois et un forum très actif et polémique, dans lequel Hawk est présent et intervient par des collectes de questions et d'avis => erratas et FaQs dictés par Dave et uniquement Dave ...

On aime ou on aime pas, mais c'est un peu comme une dictature bienveillante (si ces 2 peuvent être associés ;) ... Moi ça me va, tu t'en doutes ...

Bon, ouiinnnnnn, j'arrête de répondre c'est trop long, et j'en aurais tellement redire ou aussi souvent à confirmer, car tout ce que tu écris n'est pas erroné, bien au contraire tu as vu juste dans bien des phrases ...

Bon j'attends les "Chroniques" , en plusieurs parties plus petites si possible afin de pouvoir mieux te répondre :D ...

Ah vite fait, moi j'adore le format en longueur du bouquin, déjà de superbes représentations pas riquiqui de tous les vaisseaux actuellement dispo (c'est magistralement merveilleux ça, les avis sont unanimes, sauf qques fous ne sont pas d'accord et traversent le pont de la Moria, c'est pas de moi, mais de Gandalf :lol: ), c'est pratique car le bouquin reste ouvert posé à plat, c'est bon aux chiottes comme sur l'oreiller, question de dextérité de manip, et pourtant mon grand-père, homme très avisé, disait toujours que j'avais 2 mains gauches (ce qui est vrai ^^), alors bon, quoi ...?!?!
"... Ich bin allein - die Schweine sind frei ... Hélas ..."

Mad Max
Messages : 803
Inscription : 08 févr. 2016, 13:52

Re: Un avis sur Dropfleet Commander

Message par Mad Max » 13 avr. 2017, 08:18

Ha un post de zerommancer à l'ancienne. Au moins ça m'aura occupé en allant au travail.
Bon échange de point de vue mais cependant mon bon freddy tu noteras un point phan avait annoncé qu'il ne serait pas impartial sur son avis mais par contre qu'il serait honnête du coup il est difficile d'aller à l'encontre d'un ressenti^^

Avatar de l’utilisateur
Nod
Messages : 656
Inscription : 13 sept. 2015, 19:50

Re: Un avis sur Dropfleet Commander

Message par Nod » 13 avr. 2017, 18:30

Avant propos : attention, ce message est bourré de chiffres, de stats et de trucs super chiants à lire. Ne le faites donc pas.

Tout a commencé un soir, confortablement englouti dans mon lit trouvant là un confort propre à toutes les joies que la vie peut offrir.
Le livre de Dropfleet entre les mains, je regardais goulûment comment faire des listes élégantes et dignes et une fois la chose réussit je me suis dit que j'allais jeter un coup d’œil aux autres listes.
Il faut savoir que je suis plutôt un hobbyiste. J'aime bien collectionner, monter et peindre des figurines, plus qu'y jouer. La raison est sans doute que je fais beaucoup de parties dans ma tête et qu'elles sont toujours super cool.
Mais pour se faire, il me faut connaître les capacités de mes adversaires et voir où mon armée peut prendre le dessus et de quoi je dois me méfier.

Je lis donc...
Je compare...
Et je ris...

Oui, j'ai connu des jeux équilibrés (peu), des jeux qui m'ont inquiétés, des jeux qui m'ont agacés, voir même des jeux qui m'ont indigné, mais là, c'est bien la première fois où j'ai rit.

Alors j'imagine déjà le seigneurs des figurines, perché au sommet de la montagne aux sentences agitant les bras, invoquant la foudre et le tonnerre, prendre la tête des pharisiens pour m'amener au supplice sous l’accusation gravissime de blasphème, ou pire encore d'inobjectivité (c'est un peu pareil).

Je le rassure de suite, je m'en vais vous présenter un petit travail que j'ai fais. Pour être le plus honnête possible, je vais le faire en même temps que je vous écris, comme ça, nous découvrirons ensemble si ce que je tends à soutenir est vrai ou si je me suis laissé abusé par une lecture superficielle. Toutefois, pour moi, une armée plus faible n'est pas un vrai handicap, car c'est avant tout le visuel qui compte, mais également le plaisir de mettre une branlée à quelqu'un avec un pieds beau contre son armée d'hommes qui valaient trois milliards.

N'oubliez pas qu'il n'est pas nécessaire de contre argumenter, puisque j'ai raison et que vous avez tord. D'ailleurs toute tentatives en ce sens serait perçu comme une insulte faite à mon génie.

Avant de commencer je vais faire deux petites présentations qui vont avoir leur sens plus tard.

La première c'est comment je vais noter les différentes factions. C'est assez simple, voir simplissime. A chaque fois que je vais faire une comparaison entre les quatre factions, je ferais un classement (de 1er à 4eme). En cas d'égalité, j’essaierais de déterminer un vainqueur selon la situation et si ce n'est pas possible, je classerais les deux comme étant les plus mauvais (par exemple si deux factions se disputent la première place, les deux seront notés deuxième, puis je placerais les deux autre 3eme et 4eme).
Ensuite pour plus de facilité de lecture, j'attribue à chaque place une valeur chiffrée inverse (une première place donne 4 points, et une dernière 1 pts) .
Bien entendu cela ne donnera pas un chiffre exact su la valeur d'une armée, mais peut donner une bonne idée des différences globales. Ainsi si deux armées ont respectivement 12 et 13 points, on peut dire que cela se tient, si l'une a 18 et l'autre 4, on voit bien qu'il y a un problème.

La seconde tient dans le concept même du jeu, que j'ai déjà présenté la dernière fois.
Mais je vais la re préciser rapidement.
Une partie globalement se situe en deux phase : une phase d’approche et une phase nuage de mouches. La première en générale dure les deux premiers tours, la seconde ce qui reste. C'est important pour la suite.

Je m'en vais donc comparer, à partir du livre de règle que j'ai à ma disposition (inutile d'en appeler à des faq, je ne les ais pas, mon travail se borne à commenter le matériel dont je dispose), les quatre armées qui nous sont présentés et de l'idée que j'ai du jeu.
Du coup, même si je vais beaucoup parler chiffre, ne considérez pas mon travail comme objectif, car je vais beaucoup les interpréter. Mais essayez d'y voir un travail honnête.

Nous avons donc quatre race, l'UCM (ceux qui me plaisent le plus), le PHR (Aleph), les sourges (les zergs/aliens/tyranides) et les Shaltari (Aka je vais te brûler les yeux avec ma couleur orange).
Mais je ne vais pas les comparer en bloc, mais point par point.
Et là encore, je vais devoir faire une petite présentation.

Chaque liste d'armée se présente pour les quatre factions,d e la même façon :
Vous pouvez choisir entre quatre type de taille de vaisseaux, les super lourd (S), les lourd (H) les moyens (M) et les légers (L) et dans chaque taille, grosso modo, vous disposerez d'un vaisseau qui tape, un vaisseaux qui transporte des avions et un vaisseaux qui soit tire au sol soit transporte des troupes. Nous les appellerons des vaisseaux d'assaut.
Il existe bien des vaisseaux un peu à part, dont le rôle est très spécifique, nous y reviendrons tout à la fin.

Et c'est parti :

On commence par le scan : C'est la valeur qui vous permet de repérer votre adversaire et donc de lui tirer dessus. C'est donc une valeur clef pour toucher.
Toutefois, comme on le verra ensuite pour al signature, ces valeurs n'ont d'importance qu'à la phase d'approche, soit les deux premiers tours, voir même le deuxième, puisque le premier est souvent celui où les vaisseaux sont définitivement trop loin pour se toucher.
C'est donc important mais à relativiser selon le tour de jeu.

L'UCM dispose d'un 6 en moyenne, avec un petit pic à 8 pour ses battleship (S)
Le scourge a exactement les mêmes valeurs sur les même vaisseaux
Le PHR a pas contre deux de plus sur tous ses vaisseaux, avec donc une moyenne à 8 allant à 10 pour les S
Les Haltari par contre ont la même valeur pour tout ses navires, à savoir 12. 12 ! Le double des UCM et des sourges, sur une valeur aussi importante que la portée. Ca commence bien.

Ont a ainsi un premier classement Shaltari, PHR, Scourge et UCM. Pourquoi ai je mit les scourge devant l'UCM ? C'est pour une question de règles diverses faisant que le scourge disposes de quelques règles le rendant plus difficile à être perçu, ce qui fait que dans l'ensemble il est moins visible que l'UCM.

On passe à la signature. C'est une caractéristique qui complète la première et qui, comme la première a plus de valeur lors de la phase d'approche. Dès que les figurines tournent comme des mouches autour des objectifs, il faut admettre que ça compte moins.

L'UCM a une signature qui varient beaucoup selon la nature de ses navires,d e 12 pour els plus gros (S) à 6 pour la plupart. Les petits eux, ont 3.
Les sourges sont plus visible avec 14,8 et 3 (les petits restent discrets).
Le PHR a exactement la même signature que l'UCM.
A nouveau les Shaltari se montrent incroyablement plus fort que els autres avec seulement 3 (moitié moins que les autres), mais explosent (16) si ils mettent leur boucliers. Or nous avons vu que vers la fin du jeu, cette caractéristique compte beaucoup moins ; Ainsi ils peuvent se montrer invisible à longue portée et résistant à courte. Du coup le 16 de signature n'apparait pas comme un handicap alors que le 3 est un sacré atout.

On obtient donc le classement suivant : Le shaltari en tête, à nouveau, UCM et PHR à égalité (donc tous les deux 3eme) et bon dernier le scourge.

On passe à la vitesse
L'UCM est à 6/8/10 (la dernière valeur regroupant les L et les croiseurs légers)
Les scourges vont beaucoup plus vite avec 8/10/12 sachant que certains S ont une vitesse de 10. On les voit de plus loin mais vont plus vite (de exactement la même valeur de différence)
Le PHR est plus compliqué puisque les S peuvent aller de 6 à 10, les M entre 7 et 8 et le reste est à 10. c'est presque comme l'UCM avec un petit malus (1 pouce) pour quelques M et un bonus conséquent (+4 pouces) pour quelques S
les shaltari, encore une fois filent comme l'éclair avec des S qui vont à8 des M entre 8 et 10 et des S à 12. Juste un peu moins bon que les scourges (mais de pas beaucoup)

Je classerais donc la vitesse comme suit : Scourge, Shaltari, PHR et UCM

les points de coque
L'UCM a des S à 18, des M a 10 et des L à 4 (je résume car il y a de si de là quelques variantes pour des figurines exclusives)
Le scourge, c'est pareil avec les même remarques
LE PHR lui, s'envole avec des 22, 11 et 5, un de plus que les autres sauf pour les S qui eux ont une avance considérable. Et ce un point de coque en plus lui donne un avantage considérable sur sa durée de vie.
Pour une fois, le shaltari est un peu moins bon, car si ses S et ses L sont identiques aux Scourges et à l'UCM, ses M ont un point de moins.

On a donc PHR, UCM et Scourge à égalité (3eme) et enfin Shaltari

L'armure
Bon, là freddy prend un prozac.

L'UCM a une bonne armure avec une 3+ pour la plupart de ses vaisseaux, seuls les S et quelques M ont 4+.
Le scourge a une 3+ également mais uniquement pour ses S, tout le reste est à 1 de moins que l'UCM
Le PHR a 3+ pour tout le monde. Point.
Le Shaltari c'est un peu plus compliqué, mais disons qu'en vraie, sur une vraie situation de combat il est à 4+, mais fixe, puisqu'il ignore les critiques.

Et c'est là que mon calcul devient compliqué. Car en vrai l'armure n'absorbe qu'une partie des tirs car les critiques rendent n'importe laquelle de vos valeurs grobill (ou pas) à rien du tout. Et plus votre adversaire vous touche bien, moins votre armure compte.
Les armes spéciales ont également leur mot à dire, surtout lorsque le Shaltari peut ignorer entièrement vos armures ou que le scourge réduit systématiquement la votre de 1 point.
Ainsi lorsque le scourge affronte des humains (normaux ou cyber) ces derniers n'ont pas 3+ mais bien 4+, comme lui... sauf que le scourge a quand même des valeurs à 3+. Du coup, dire que le Scourge a une plus faible armure c'est totalement faux, puisque si on l'oppose à n'importe quelle armée humaine, il a mieux, et même contre du Shaltari, qui lui n'aura que 4+.

et c'est pourquoi je placerais les scourges en premier, les shaltari (pour leur invulnérabilité) en deuxième, le PHR, pourtant bien servi sur le papier, en 3eme et l'UCM en dernier.

Le PD (la défense passive)
Rebelotte, on prend les même et on recommence
L'UCM dispose d'une valeur de 10 (S), 7 (H),5(M) et 3(L)
Le scourge le domine avec 12, 8, 6 et 4
LE PHR a exactement le même que l'UCM
Et le Shaltari écrase tout le monde avec son 12, 9, 9 et 6

Toutefois l'UCM a un vaisseau qui peut pas mal augmenter ses voisins dans cette valeur, même si il reste fragile, c'est une chose que le PHR n'a pas. Du coup je placeras les humains devant leurs cousins
le classement donne : Shaltari, Scourge, UCM et PHR

La valeur qui suit est plus compliquée à transcrire, puisque c'est l'armement. Si je ne veut pas faire un tableau Xl de la taille de la dune du pila, je vais devoir prendre des exemples précis.
Je vais en prendre deux : un vaisseau lourd H de cogne, et un vaisseau moyen pas prévu à cet effet (genre un transporteur). Tous ont été choisit parce qu'ils n'ont pas de règles spéciales que nous verrons après.
également je donnerais deux valeurs : les dommages maximum et la statistique des dommages moyens. Attention, ce calcul ne tient pas compte des critiques.
Pour l'UCm j'ai prit le moscou (H) (parce que c'est plus simple). Il a une valeur de 19/7
Le San franciso (M) a une valeur de 6/3
Pour le scourge, j'ai prit le Shelong (même usage, à peu près le même prix). Il a une valeur de 14/10
La chimère (M) a une valeur de 4/3
Le PHR dispose du Achille. Sa valeur est de 12/7 mais ce chiffre est trompeur car il ne tient pas compte de ses règles spéciales, en fait en jeu réel, il serait plutôt du 12/8 ou 12/9. ON va être gentil et s’arrêter à 12/8
L'icarus (transport de troupe) est à 14 !/7
je n'oublie pas que si le PHR veut maximiser ses tirs, c'est plus compliqué que pour les autres. Enfin, le Shaltari dispose d'un Onyx 15/9(10 si on est gentil) et d'un emerald 8/4

Donc si l'UCm dispose du plus gros potentiel il est battu à chaque fois par sa moyenne et surtout par ses critiques plus difficiles à sortir.Le scourge a un meilleur rapport en lourd mais reste assez médiocre sur des unités non combattante. Les autres sont tous très forts en moyenne, mais le PHR écrase tout avec son vaisseau de transport.
Pour tenter de mieux départager ces gens, parlons un peu de règles spéciales.
Chaque armée dispose d'armes qui lui sont propres et qui lui donne une capacité unique de dommage. Le shaltari a des armes à particule qui infligent automatiquement des critiques (avec 2 de dommage par tir!), le PHR a des armes qui causent automatiquement des dommages sur la table des critiques (donc possibilité de destruction auto), le scourge a le skald, peut etre moins fort que les autres, mais dont disposent TOUS ses navires et enfin l' UCM a … ben rien. Vous allez me dire « mais si, il y a les armes à Burnthrough ! C'est pas rien ... ». C'est vrai, mais le seul hic c'est que le PHR et le scourge en ont aussi. Ca ne fait donc pas parti des armes à disponibilité unique.

C'est assez difficile à départager, j'avoue, car il y a trop de paramètre à prendre en compte. Je vais donc me risquer à un classement personnel.
Je dirais qu'en tête (pour plein de raisons qui tiennent au scan, à la vitesse, aux règles spéciales et aux moyennes) se trouve sans trop de soucis les Shaltari, suivit, et la place est difficile, par les PHR, suivit des Scourge et enfin, comme toujours, bon dernier, l'UCM. Je ne suis pas sur pour la 2eme et 3eme place, surtout à cause de la capacité des scourge L d'entrer en atmosphère. Je reste donc ouvert à un changement d'avis.

Je vais enfin parler d'un dernier point sur les armes, qui concerne les avions.
Là encore des différence se vont jours. Les avions de l'ucm vont moins loin et ont de plus faibles valeurs de combat, le scourge n'est pas terrible non plus mais va plus loin (et ont la règle skald), le PHR a les meilleurs bombardiers, mais le Shaltari a des meilleurs chasseurs et surtout il va infiniment plus loin.
Enfin, à prix égal le porte avion UcM dispose de 3 appareils, le scourge 5, le PHR 4 (mais il est bien plus cher) et le shaltari 4
Au rapport qualité prix, je dirais qu'on a un classement Scourge, Shaltari, PHR et UCM

Il reste un dernier point a aborder, mais j'avoue que je le ferais un autre jour, car je commence un peu à fatiguer. C'est le prix. Je vous ferais tantôt 4 listes d'armées avec les même types de vaisseaux et je comparerais les prix. Alors, il est vrai que l'UCM sera le moins cher mais de tellement peu (en %) que ce sera peu significatif.
A point égal, genre 1000 pts, globalement, ça va se jouer à deux ou trois fregates de différence. Mais je testerais pour vérifier.

Passons donc à notre classement final

UCM 1+2+1+2+1+1+1+1 = 10
PHR 3+2+2+4+3+2+3+2 = 21
Scourge 2+1+4+2+4+3+2+4 = 22
Shaltari 4+4+3+1+3+4+4+3 = 26

Vous noterez donc que le Shaltari semble se dégager en tête, alors que le PHR et le scourge se tiennent. L'UCM quant à lui est derrière, mais très très loin derrière.
En aucun cas il ne parvient à se hisser plus haut que 3eme. Le PHR n'arrive en tête qu'une seule fois, mais n'arrive jamais dernier. Le scourge arrive en tête trois fois, mais n'a qu'une seule 2eme place. Le shaltari arrive, sauf une exception soit premier soit second.
Enfin l'UCM collectionne 6 dernières places et seulement deux 3eme. La grosse bande de loser.

Bien évidement c'est un classement de classement et les valeurs de différence sont plus fines que cela, mais cela vous donne un aperçu relatif de l'équilibre du jeu.
Au delà des valeurs chiffrées, on voit surtout que l'UCm ne parvient jamais a montrer un quelconque atout face à ses concurrents.
Je pense également que si le scourge, sur ce tableau, est proche du PHR, en vrai, il le surclasse très souvent en partie.
Le Shaltari, lui, écrase tout le monde sans discussion.

Je sais qu'il manque encore le paramètre coût/efficacité, mais je doute que cela bouleverse beaucoup ce tableau. Je pense que cela va faire baisser le PHR vers l'UCm et rapprocher le scourge du Shaltari, mais sans changer fondamentalement le classement.

En conclusion que penser de tout cela ?



… ben je dirais rien du tout.
Cela n'a absolument ps changé mon envie de jouer UCM car leurs vaisseaux ont quand même plus la classe alors que les Shaltari me font toujours mal aux yeux.
A ce propos, si tu proposes le même accord à Valentin que celui que tu m'as proposé, Freddy, ce dernier, veut bien faire le 5eme de la bande (avec les Shaltari justement).

Voilà, sachez que cela a été au moins aussi chiant pour moi d'écrire cette liste de stats que pour vous de la lire.
La prochaine fois, je me contenterais de dire gratuitement du mal sans argumenter. Ce sera plus sympa pour tout le monde.

Et si vous voulez contester mon analyse, vous pouvez envoyer vos commentaires à « jenairienabattre-directpoubelle.org »

Soyez bénis entre tous les hommes et profonds (pour les moins humains d'entre vous).

Pluches

ps : vous êtes fous d'avoir lu jusque là...

Avatar de l’utilisateur
Nod
Messages : 656
Inscription : 13 sept. 2015, 19:50

Re: Un avis sur Dropfleet Commander

Message par Nod » 14 avr. 2017, 00:37

Voilà une déconnexion internet ce soir m'a incité à continuer mon travail d'analyse. La connexion étant revenue je peux poster mes résultats

ca donne ceci en prenant à chaque fois le même nombre de vaisseau et le même type. A noter que j'ai pris un peu de tout. Si je n'avais pas pris de corvette, la différence aurait encore été moindre.

UCM

Moscou (H de cogne) 163
2 berlin (M de cogne) 210
1 Seatle (M PA) 132
2 san francisco (M assaut) 222
4 taipei (L de cogne) 154
5 santiago 110
991 pts

Scourge

Shenlong 170
2 sphinx 230
Hydra 140
2 chimera 210
4 djinn 172
5 Nickar 110
1032 pts

PHR

Hector 170
2 ajax 200
Ikarus 115
2 ganymède 270
4 europa 160
5 echo 150
1065 pts

Shaltari

Onyx 165
2 granite 200
Basalt 145
2 emerald 200
4 Topaz 180
5 cloudfighter 180

1070 pts

Donc entre les plus cher, Shaltari, et les moins cher, UCM il y a une différence de 7.4%. Soit l'équivalent de deux taipei.

les différences de cout, comme je m'en doutais, sont marginaux.

en conclusion, l'UCM c'est vraiment le parent pauvre de ce jeu. Mais je vais vous défoncer avec ;)

Avatar de l’utilisateur
zeeromancer
Messages : 238
Inscription : 23 févr. 2016, 07:49
Localisation : Béziers le Désert de la Fig ...

Re: Un avis sur Dropfleet Commander

Message par zeeromancer » 14 avr. 2017, 07:52

... EDIT !!! Rhaaaahhhhh !!!! Je n'avais pas vu ton post de listes, bon sans commentaires évidemment, juste le plus gros, tu n'as incorporé aucun Strike Carrier (cad UCM = New Orlean, Scourge = Gargoyle, PHR = Medea et sans Voidgates, Shaltari ne peut même pas jouer, couic ^^) dans ces listes, alors que ce sont les vaisseaux les plus importants et utiles du jeu ...
En 1000 pts, env. 4/5 (si 1 Troopship) pour l'UCM, 7 pour le Scourge (sans Troopship), 4 pour le PHR (avec 1 Troopship qui est trop bon), et 8/9 sinon 10 pour les Shaltaris ...
Ne pas oublier que c'est un jeu qui se passe proche de Planètes et que le but c'est de débarquer des troupes/blindés et plus , et d'ailleurs tu inclus des Corvettes, mais sans Strike Carrier à chasser/tuer/exploser (elles ont des armes spéciales "air to air" dans ce but), elle ne servent pas à grand chose :mrgreen: ...


... Mon cher "analyste", pas envie de répondre de suite et rectifier un certain nombre d'affirmations et constatations plutot "plus" que "moins" erronées, arf ...
Ouai je dis ça car elles peuvent décourager certains de s'intéresser à ce jeu qui est beaucoup plus équilibré que tu ne le décris ...

Tu ne veux pas tenir compte des erratas, c'est déjà le premier problème puisqu'on joue toujours AVEC les règles officielles "à jour", carac et stats qui évoluent légèrement dans un sens ou dans l'autre (buff ou nerf), on ne va pas commencer à prétendre pondre "du maison" pour un jeu qu'il est bien à peine sorti !
Cela tu peux le réserver à 40K ou Infinity (où l'on sait même pas avec quelles règles on joue tellement il y en a contrairement à DzC et DfC).

Juste un exemple puisque tu es sur la fréquence de "qui a la plus grosse", l'UCM possède l'arme la plus puissante du jeu, le Viper Super-Burnthrough Laser du Battle Cruiser Avalon que tu auras à ta disposition, comme Max d'ailleurs qui en a déjà un ^^ (et les meilleurs burntrough du jeu en général, Shaltari étant la seule Faction n'en possédant pas, ni de torpilles d'ailleurs), seul les tout gros Battleships Shaltari (celui ci nerfé par le dernier errata au passage ^^) et PHR (buffé "au passage", mais pas au niveau de sa grosse arme, lol) possèdent une arme approchant ces dégats (et ceci sur 3 tirs en plus) ... En stats précises évidemment !

Bref l'UCM est loin d'être moisi, tu as oublié plein de choses qui fonctionnent en une synergie plus qu'efficace, il n'y a pas que Viper Burnthrough en stock.

Bon comme dit, la flemme de suite pour discutailler plus en avant, ça ne te dérange pas j'espère, je ne vais pas ouvrir mon propre sujet, ça compliquerait tout ?

Je vais juste répondre à ta dernière info, que j'accueille avec grand plaisir d'ailleurs, c'est que Valentin nous rejoint, c'est vraiment cool de devenir la plus grosse communauté de DfC de France (sérieux, 5 joueurs au même endroit y a pas pour l'instant en FR, 2 ou 3 au mieux je pense) ...
Juste un détail, cela fait plusieurs semaines que j'annonce mon changement de Faction, cad les Shaltari que j'avais prévu de jouer en Faction principale depuis le début du KS (cad + 1 an), j'ai juste monté du Scourge ET de l'UCM car ce sont traditionnellement les 2 Factions de la double starter box (pour me faire la main lol), et cela fait 15 jours que je monte ces Shaltari (avec conversions maisons) avec enthousiasme, et hélas ce sont également les Shaltari dont je possède le moins de grappes ...

Mais j'ai cru comprendre que Valentin aimait assez bien le Scourge aussi ? ... Surtout que quelque part ça me donne mal à la tête que de savoir que je vais affronter un Scourge talentueux qui n'en veut ;) !

Car du Scourge j'en ai encore pas mal de pas monté, faudra juste que Tristan ramène les 5 (?) grappes de Croiseurs et les 2 grappes des 4 Frégates que je lui ai prêtés pour monter/peindre une petite force de démo (dixit lui même, il n'a pas le temps de s'en occuper, et en plus il viens d'acquérir 3 grappes de Croiseurs PHR en plus et n'a pas terminé sa peinture, de toute façon il vaut mieux un "vrai" joueur de plus qu'une éventuelle démo que nous pouvons faire de toute façon avec nos flottes respectives), et moi j'ai encore de quoi monter 5 Croiseurs et 4 Frégates Scourge (8 même c'est possible aussi comme j'ai prévu de démonter les 4 Scylla que j'ai utilisé lors de ma dernière partie (moisies les bestioles malgré le buff de l'errata).
Il pourrait donc monter une 10 zaine de Croiseurs et 12 (ou 16) Frégates, et évidemment je prête tout ce qui lui manque comme des Battle Cruiser et Battleship (et plein de Corvettes converties) que j'ai déjà monté (ou autre chose on pourra en discuter).

Voilà à bientôt dans tes Chroniques !!!

PS : Et on pourra échanger nos Factions de temps en temps sans problèmes évidemment s'il veut essayer les Shaltari ;) .
"... Ich bin allein - die Schweine sind frei ... Hélas ..."

Avatar de l’utilisateur
Gotwin
Messages : 521
Inscription : 13 févr. 2016, 17:25

Re: Un avis sur Dropfleet Commander

Message par Gotwin » 15 avr. 2017, 22:01

Bon.

J'ai lu tous vos posts...

...je me demande encore pourquoi :) (mais en fait je le sais: c'est parce que je vous aime).

Merci pour vos analyses Nod et Zeero, vous avez raison tous les deux sur ce que vous dites et c'est tout de meme agreable a lire :)

Pour ce qui est des grappes que Freddy m'a passé, en effet j'ai de quoi monter pas mal de croiseurs et fregates et tout est encore sur grappe et non sous couché, donc je ramenerai tout semaine prochaine et le transmettrai a Valentin, si tu es d'accord Freddy :)

Mad Max
Messages : 803
Inscription : 08 févr. 2016, 13:52

Re: Un avis sur Dropfleet Commander

Message par Mad Max » 17 avr. 2017, 17:27

Et be qu'elle analyses merci messieurs pour cette lecture.
Perso je suis de l'avis de nod mais ça vous vous en doutiez^^

Répondre